4 erreurs à éviter lorsque l’on devient végétarien

devenir végétarien

Vous avez pris la décision de devenir végétarien il y a quelque temps. Tout vous semble facile parce qu’il suffit d’abandonner le steak de viande et vous focaliser sur tout ce qui est végétal. Cependant, les végétariens ont tendance à faire des erreurs en étant complètement dans l’ignorance. Ainsi, il est temps de découvrir les différents faux pas à éviter si on veut être un vrai végétarien et vivre en conséquence.

Ne pas s’informer correctement

Le végétarisme n’est pas seulement un régime alimentaire mais tout un mode de vie. Avant, vous avez mangé de la viande et toute chaire animale. Et vous allez oublier tout cela pour apprécier les galettes de soja et les assiettes de légumes. Ce changement nécessite une bonne préparation physique et mentale. Afin d’y  arriver, il vous faut plusieurs renseignements.  Vous pouvez vous renseigner auprès de ceux qui sont déjà végétariens. Ils vous fourniront toutes les informations nécessaires (à condition qu’ils le sachent eux-mêmes). Il est aussi possible de visiter des sites mais il faut choisir les bons pour que vous ne soyez pas entrainé dans une philosophie excessive de certains végétariens.  La meilleure option serait de se faire accompagner par un nutritionniste ou un diététicien.

Ne pas avoir une assurance en soi

Devenir végétarien n’est pas une mode que vous allez laisser tomber en été parce qu’il fera chaud. En effet, c’est un changement radical de l’alimentation. Il faut une très bonne préparation pour que le bouleversement ne soit pas trop brusque. Avoir choisi de devenir végétarien signifie rester dans ce mode de vie pour toujours. Ainsi, vous devez être conscient de cet enjeu. En parallèle, posez-vous plusieurs fois la question pour savoir si c’est ce que vous souhaitez vraiment.

Ne pas compenser correctement les protéines animales

Les végétariens consomment des protéines végétales. Les protéines animales que vous avez eues dans votre assiette diffèrent en quantité et en qualité de celles que vous avez maintenant. Sachez qu’il existe moins de protéines dans 100g de lentilles par rapport à 100g de viande de bœuf. Par ailleurs, les acides aminés essentiels à l’organisme se trouvent en abondance dans les protéines animales. Il est alors impératif de les compenser en associant correctement les aliments. Par exemple, si vous avez des légumes secs, ajoutez aussi des produits céréaliers dans votre ration. Il est aussi possible de prendre des aliments riches en protéines comme le soja et les algues alimentaires.

Oublier les compléments alimentaires

Afin de prévenir les carences, il vaut mieux recourir aux compléments alimentaires. En étant végétarien, vous n’aurez aucun apport en vitamine B12, zinc et oméga 3. Cependant, ces deux derniers assurent le bon fonctionnement du système cardiovasculaire et travaillent en tant qu’antioxydants efficaces. Ainsi, il est conseillé de compter dans son alimentation certaines huiles comme le colza, le lin, le chanvre, l’olive et la noisette. En parallèle, il faut prendre des compléments alimentaires pour couvrir tous les besoins en vitamines B12 et zinc.

Bref, évitez de commettre des erreurs si vous voulez  profiter pleinement de votre nouveau mode de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *