Lyon et sa Fête des Lumières

Lyon

Je ne connaissais ni la ville de Lyon, ni l’existence de la fête des Lumières (il paraît que c’est grave). Du 5 au 7 décembre, j’ai donc comblé mes lacunes et visité cette ville toute mignonne sublimée par les installations, tour à tour colorées, amusantes et mystérieuses.

Une fois n’est pas coutume, après à peine deux heures passées à trabouler (oui, j’ai acquis du vocabulaire) dans des cours charmantes, et à respirer le vin chaud des stands qui fleurissaient un peu partout, je me suis très vite dit que je serais prête à quitter mon cher Paris pour une ville aussi sympathique. J’avais adoré Bordeaux, et pourtant je n’avais pas éprouvé le même sentiment ; c’est dire à quel point j’ai été conquise par Lyon.

Parce qu’attention, avant d’être français, c’était romain, et l’Italie n’est pas loin. En visitant, on tombe donc très fréquemment sur des façades roses et jaunes qui rappellent étrangement la Toscane. Et de patois en balcons du 15ème siècle (qui tiennent encore), Lyon n’en finit pas de nous rappeler son histoire compliquée. Je te laisse donc apprécier son ambiance particulière.

Lumières

Pour la fête des lumières, s’il y a bien une chose que j’ai apprise, c’est qu’il faut en faire un maximum le vendredi soir ! Le samedi soir, les rues sont tellement blindées qu’on fait un pas chaque minute, collés comme des sardines, et prendre une photo relève de l’impossible. Ah aussi, il fait très froid, prévoir une tenue de combat pour affronter le vent, la pluie, et la marche.

Malgré ça, on a pu voir une très grande partie des installations (j’ai raté celles du Jardin de la Tête d’or et je le regrette parce qu’elles avaient l’air merveilleuses…) et elles étaient (presque) toutes biens. Bon j’avoue, y a eu perplexité devant des lampes de poche géantes et un projecteur qui envoyait des messages en morse dans le ciel, mais voilà hein, on peut pas tout comprendre.

Ma préférée : les Anooki de l’Opéra, et leur chanson adorable. Impossible de la prendre en photo (ça bouge trop) et pas le temps de prendre une vidéo, donc je t’invite à découvrir leur mignonitude sur leur site.

Dans tout ça, j’ai pu faire quelques photos pour te donner un aperçu et emporter des souvenirs, mais rien ne vaut d’y être en vrai, bien sûr. Je te donnerai toutes mes bonnes adresses lyonnaises très bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *